Laurent Maugis géobiologue
Géobiologie Bretagne - Laurent Maugis

Les champs électromagnétiques

La géobiologie moderne prend en compte les rayonnements de la terre.

Hélas, ce n'est pas aussi simple. L'homme, dans sa capacité à se moderniser toujours plus, a créé de nouvelles pollutions toujours invisibles, mais cette fois, scientifiquement et techniquement mesurables. Toutes les habitations ont des réseaux de circuits électriques qui passent dans les murs, les plafonds, les planchers. Nous sommes tous équipés d'un grand nombre d'appareils électriques, de systèmes de téléphonies mobiles GSM ou DECT.
Tout cet environnement, génère des champs électriques et des champs magnétiques, communément connus sous l'appellation : Champs électromagnétiques.

          antennes GSM camouflées

En 2016, de nouvelles sources de pollutions électromagnétiques vont arriver dans notre habitat : Les compteurs d'énergie communiquants.
Le principal aujourd'hui, appelé Linky devrait être installé.
Le compteur Linky utilise la technologie CPL. Il superpose au réseau électrique 50 Hz public et domestique un signal haute fréquence. Cette technologie émet des ondes électromagnétiques. Ce sont des émissions pulsées, saccadées, alors que l’Être humain fonctionne sur une émission électromagnétique énergétique constante ce sont des faits établis et prouvés.
Pour que ces émissions ne soient pas néfastes pour la santé il faudrait qu'elles circulent dans un réseau de câbles blindés, ce qui n'est pas la cas en France..
Donc le réseau électrique devient une immense antenne qui répercute le rayonnement électromagnétique. Dans notre maison, tous les câbles, prises, appareils électriques, etc. (non blindés) deviennent rayonnant...

De nombreux pays le refusent, d'autres font marche arrière et lancent des programmes de désinstallation.

Si vous souhaitez plus d'infos : Le site Internet des Robins des toits